Le site des chasseurs d'orages francophones
Carte d'impact de foudre mise à jour toutes les 30 minutes - chasseurs-orages.com


Initié par les chasseurs d'orages francophones, ce forum est le fruit d'une collaboration entre plusieurs sites spécialisés. Car au fond nous partageons tous une même passion: l'amour de la nature. "le chasseur d'orages se fait l'humble témoin de la nature et reconsidère sa place dans un monde tronqué, où l'espèce humaine croit régner."

Chasseurs d'orages:   Blogs   Calendrier 2011   Dossier sécurité   Site chasseurs d'orages   Contact   |   Membres   Spots


 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


Exposition "La pluie" au musée du Quai Branly

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum chasseurs d'orages Index du Forum -> Ressources du chasseur d'orages
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Jonathan Lamarche



Inscrit le: 25 Juin 2006
Messages: 2231
Localisation - Location: Clermont-Ferrand (63)

MessagePosté le: Jeu Avr 12, 2012 08:55    Sujet du message: Exposition "La pluie" au musée du Quai Branly Répondre en citant

Il y a actuellement au musée du Quai Branly une exposition sur le thème de La Pluie. Cette exposition a lieu du mardi 06 mars 2012 au dimanche 13 mai 2012.


Citation:
le parcours de l'exposition
Introduction

En introduction sont présentés trois objets évoquant le parti-pris de l’exposition : une « pierre à magie », concrétion de magnésie ayant l’aspect d’un nuage de Nouvelle-Calédonie, ainsi qu’une sculpture zoomorphe et une plaque gravée du Mexique. Ces trois objets, associés à une diffusion sonore de sons de pluie, font entrer le visiteur dans l’univers pluriculturel de cette exposition et son ambiance « climatique ».
Section 1 - Sous la pluie

La première section de l’exposition décline quelques unes des formes crées par l’homme pour s’abriter et se protéger de la pluie. Les manteaux et vêtements de pluie, comme les accessoires (chapeaux, parapluies, etc.), portent témoignage d’un savoir-faire parfois très sophistiqué dans la réalisation de ces objets.
Section 2 - Les rituels de la pluie

Cette section illustre le besoin vital de la pluie et l’importance d’en favoriser et d’en contrôler la venue. Assurant également la survie des groupes sociaux, la fertilité des sols et la fécondité des femmes sont souvent associées dans les rituels de la pluie.

Les rituels soulignent le lien qui unit les hommes, leurs divinités et leur environnement naturel. Ils s’appuient soit sur la figuration ou l’évocation visuelle et sonore de la pluie, soit sur le résultat par mimétisme. Ils interviennent pour faire venir la pluie, l’appeler, ou au contraire pour l’arrêter et la contrôler. Ils mettent en jeu des catégories d’objets très variées : masques, sculptures, offrandes, instruments de musique, etc., qui sont les vecteurs de ce lien, et le support de l’action des hommes sur la nature.

Quatre ensembles principaux sont présentés dans cette section :

Un ensemble de statuettes et poupées rituelles
Des instruments de musique, accompagnés d’une diffusion sonore de musique rituelle, illustrent l’importance de la musique dans les rituels de pluie
Suivent trois objets témoins des spectacles visant à faire venir la pluie pratiqués en Afrique de l’ouest : des masques, dont l’utilisation est illustrée par une photographie de terrain pour l’un d’entre eux, et un élément de marionnette.
Des objets rapportés au début du XXe siècle de Nouvelle Calédonie par Maurice Leenhardt, qui a décrit avec précision des rituels dans lesquels ils s’inscrivent, constituent un focus sur les rituels de cette région. Ils sont accompagnés de quelques pierres et coquillages utilisés dans les rituels de pluie en Océanie, constituant un dernier ensemble.

Enfin, cette section s’achève sur la projection d’extraits de films documentaires de Jean Rouch sur les rituels de pluie.
Section 3 – Symboles et métaphores de la pluie

La pluie est un élément qui s’intègre dans tout un système de pensée cosmogonique, faisant l’objet de représentations matérielles qui en assurent la traduction. La pluie, ainsi que sa représentation symbolique, l’arc-en ciel, assurent le lien entre inframonde et supramonde.

Cette section propose de découvrir les représentations animales liées à la pluie par leur présence réelle ou par leur valeur symbolique. Ce sont surtout les batraciens – crapauds, grenouilles – et les reptiles – serpents, dragons, tortues, crocodiles – qui sont liés à l’humidité et à la saison des pluies, et qui figurent sur des objets et des textiles.

Cette section accorde également une importance particulière aux minéraux qui par leur aspect évoquent la pluie ou les phénomènes météorologiques qui y sont liés : quartz translucide "génie de l’arc-en-ciel", obsidienne, concrétions de magnésie de Nouvelle-Calédonie…

Certains de ces minéraux ont été interprètes par les hommes comme tombant du ciel au même titre que la pluie, comme en témoignent les noms par lesquels on les désigne : pierres-tonnerres, pierres de foudre.

Enfin, la dernière sous-section s’attache à évoquer les divinités, mythes et conceptions du monde liées à la pluie. Une sélection d’objets représentant les divinités et les êtres mythologiques permet d’aborder les conceptions de l’univers dans différents contextes culturels.

La pluie, phénomène bénéfique, peut aussi être maléfique : il est donc nécessaire de se concilier les entités supérieures. Certaines cultures connaissent des divinités de la pluie clairement identifiées, alors que, dans d’autres, les rituels visent à maintenir l’équilibre entre des forces naturelles contradictoires, garant de la survie des hommes. Ces rituels s’inscrivent alors dans une conception globale de l’univers.

Un ensemble d’écorces peintes de la Terre d’Arhem, en Australie, rend compte de la richesse des mythes aborigènes liés aux phénomènes météorologiques.
Conclusion

En clin d’oeil et en conclusion de l’exposition sont présentés une accumulation de cerfs-volants népalais destinés à faire partir la pluie.


On retrouve un avis chez Météo France
Citation:
On la prévoit, on l’appelle, on la craint, on s’en protège, on la reçoit comme le plus grand cadeau. La pluie fait l’objet de multiples représentations réalistes, figuratives ou abstraites, associées à des analogies musicales ou sonores. Le musée du quai Branly a rassemblé près de 95 pièces et documents iconographiques issus de ses collections pour explorer les approches symbolique, religieuse, artistique et matérielle de ce phénomène météorologique.
Parmi cette sélection provenant d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et d’Amérique, le visiteur découvrira des œuvres à forte charge émotionnelle et esthétique, mais aussi des objets ordinaires ou strictement utilitaires.

L’exposition propose également des extraits de films et des archives sonores liées aux rituels et aux musiques qui constituent des représentations analogiques de la pluie. Un ensemble de clichés permet enfin de mieux comprendre les objets présentés et leur usage.

Le parcours de l'exposition :

Section 1 - Sous la pluie : les vêtements et accessoires inventés par l’homme pour se protéger de la pluie

Section 2 - Les rituels de la pluie : les figurations visuelles ou sonores utilisées pour appeler, arrêter et contrôler cet élément vital

Section 3 - Symboles et métaphores de la pluie : les représentations animales et minérales, les mythes et divinités





J'ai été la visiter. Fort heureusement gratuitement. Car pour moi, beaucoup de bruit pour peu de résultat. On retrouve certes un travail documentaire sur les vêtements, une iconographie, mais... J'ai l'impression de rester sur ma faim. Ou plutôt ma soif, vu le thème. C'est rapide, c'est pas assez fouillé à mon goût. J'ai l'impression d'être ressorti sans avoir rien appris, et ça me dérange.

Il est probable que ma déception vient du fait que je n'attendais pas ce contenu, et que j'attendais plus de contenu. Pour moi, c'est trop léger, même si le travail fourni a déjà dû être considérable pour arriver à ce résultat. J'avais d'abord eu peur de retrouver pour la énième fois le cycle de l'eau, écueil évité ! J'attendais ensuite plus de documents, et surtout plus d'interprétation des documents.
_________________
Site - Blog - Facebook
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum chasseurs d'orages Index du Forum -> Ressources du chasseur d'orages Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com