Le site des chasseurs d'orages francophones
Carte d'impact de foudre mise à jour toutes les 30 minutes - chasseurs-orages.com


Initié par les chasseurs d'orages francophones, ce forum est le fruit d'une collaboration entre plusieurs sites spécialisés. Car au fond nous partageons tous une même passion: l'amour de la nature. "le chasseur d'orages se fait l'humble témoin de la nature et reconsidère sa place dans un monde tronqué, où l'espèce humaine croit régner."

Chasseurs d'orages:   Blogs   Calendrier 2011   Dossier sécurité   Site chasseurs d'orages   Contact   |   Membres   Spots


 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


Tempête Xynthia
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum chasseurs d'orages Index du Forum -> Phénomènes météos extrêmes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas Baluteau



Inscrit le: 21 Avr 2007
Messages: 1498

MessagePosté le: Mar Mar 02, 2010 07:23    Sujet du message: Répondre en citant

[Humour noir ON]Ce matin aux prévisions de Collado sur France Info y avait d'abord la Charente maritime /Vendée, et puis ensuite accessoirement le reste de la France.
ça change... Twisted Evil
[Humour noir OFF]

Sinon j'ai entendu le député UMP des Bouches du Rhône parler clairement des problèmes liés à l'urbanisation sauvage des zones dont les digues non prévues pour ça ne suffisaient plus à assurer la protection. Il se disait partisan de l'emploi de la manière forte par l'Etat pour contraindre les communes à devenir plus raisonnables de ce point de vue-là.
Bon où est la part de sincérité, où est la part de discours électoraliste dans tout ça j'en sais rien... mais quoi qu'il en soit, j'adhère totalement à cette idée, tout comme au discours de De Villiers qui a le premier a abordé la question.


Un article récapitulatif de Sud Ouest édition du 2 mars : bilan et questionnements suscités, suivis d'un appel à la solidarité du quotidien :


"XYNTHIA. En Vendée, les communes jumelles de La Faute-sur-Mer et de L'Aiguillon ont compté, en moins d'un quart d'heure, plus de la moitié des victimes françaises

Faute-sur-Mer et L'Aiguillon frappées au coeur par la tempête

Scène de désolation dans cette maison où les secours ont marqué leur passage. Hier soir, tous les sinistrés vendéens avaient été relogés. (PHOTO pqr )

--------------------------------------------------------------------------------
Trois mille maisons de plain-pied alignées comme autant de dernières demeures potentielles. Trois mille maisons qu'il faudra à nouveau parcourir une à une aujourd'hui, palmes aux pieds et bouteille d'oxygène sur le dos. Car, si partout ailleurs le décompte des victimes semble achevé, La Faute-sur-Mer restait encore, hier soir, une lagune trouble et confuse. Noyée en moins d'un quart d'heure par une vague nocturne de 8 mètres de haut, la petite presqu'île aux contours de cuvette aura ainsi tué, dimanche, 27 personnes, soit plus de la moitié des victimes françaises de la tempête Xynthia. La « catastrophe nationale » proclamée par Nicolas Sarkozy étant donc d'abord vécue ici comme une catastrophe tragiquement locale.

Engagés dans une course contre la montre trop vite compromise hier par la nuit, les 150 plongeurs et sauveteurs aquatiques reprendront aujourd'hui dès l'aube leur minutieux ratissage parmi ce labyrinthe de villas aux volets clos interdit aux curieux. À coups de peinture rouge tagués sur les façades des foyers explorés, pompiers et gendarmes se relaient ainsi depuis déjà deux jours, loin du chassé-croisé des rares rescapés osant la quête bien improbable d'un pull ou d'une carte d'identité. « Nous avons fait l'essentiel mais, par précaution, il faudra repasser dans les maisons qui ont été visitées en urgence au lendemain de la tempête, explique le commandant Raison. En permanence, des gens continuent de venir nous voir pour dire qu'ils craignent que l'un de leurs proches soit resté coincé. Bien souvent, heureusement, ceux-ci ont été évacués depuis longtemps. »

Trou dans le toit

Un inventaire d'autant plus compliqué que la plupart de ces maisons submergées ne sont, en fait, que des résidences secondaires désertées par leurs propriétaires en hiver. Pour les autres, les quelque 750 riverains permanents du lotissement Ostrea, le salut n'est venu que d'un réveil opportun et souvent d'un trou creusé à la va-vite dans le toit. « L'envie d'aller aux toilettes m'a réveillée, sans ça je serais morte », raconte ainsi Mauricette, une septuagénaire prise au piège six heures durant au sommet de sa maison. « En ouvrant la porte de ma chambre, je me suis soudain retrouvée avec de l'eau jusqu'à la gorge. Nous savions bien que le vent allait nous tomber sur la tête cette nuit-là, mais pas l'eau. Non, vraiment personne dans le quartier n'avait pensé à l'eau. »

Pour autant, si la majorité des sinistrés préfèrent évoquer la fatalité d'un scénario improbable plutôt que de mettre en cause les autorités, d'autres - de plus en plus nombreux - se demandent pourquoi le sacro-saint principe de précaution n'a pas cette fois été appliqué. « L'alerte rouge était lancée depuis la fin d'après-midi samedi, la préfecture avait plus de huit heures devant elle pour nous évacuer », ne décolère pas un groupe de retraités. Soutenus par le maire de La Faute-sur-Mer qui assure que rien ne laissait présager une telle catastrophe, les services de l'État répondent qu'il aurait alors fallu évacuer 400 000 des 600 000 Vendéens si toutes les zones à risques avaient fait l'objet d'une telle mesure.

Mais plus encore que ce début de polémique, l'urbanisation exhaustive de cette si fine langue de sable qu'est la pointe d'Arçay pourrait bien provoquer de gros remous dans les prochains jours. Car, au bout du bout d'une communauté de communes explicitement baptisée « Pays né de la mer », les plus anciens se souviendront sans doute que les 5 kilomètres de digues élevés dans les années 30 l'ont été afin de protéger les champs alentour, et certainement pas un village champignon désormais fréquenté par plus de 40 000 personnes en été. Dans un rapport resté en 2008 particulièrement discret, la DDE soupçonnait pourtant cette trop belle carte postale de pins et de dunes d'être le terreau idéal à une violente submersion marine. « La rupture des digues sur ce secteur engendrerait des dégâts majeurs aux biens et aux personnes », avaient, à l'époque, prévenu les techniciens de l'Équipement.

« Les digues n'ont pas cédé »

Pris en étau entre l'océan et l'estuaire du Lay, aussi défigurés l'un que l'autre ce week-end, les digues vieillissantes n'auront, en effet, pas épargné bien longtemps ce petit paradis maritime, dont il faut bien reconnaître que les avatars pullulent partout ou presque le long de la côte atlantique. « Sauf que, contrairement à ce que l'on raconte, les digues n'ont pas cédé », se défendaient hier soir le secrétaire de mairie et l'adjoint au maire, Patrick Maslin. « Elles ont débordé, oui, mais pas cassé. Quant aux constructions, elles sont toujours réalisées dans les règles de l'art dans notre commune. On a construit un peu, pas à outrance. »

Hélas, si le plan de prévention des risques d'inondations a bel et bien défini en 2007 une zone non constructible de 50 mètres autour de la digue, il ne concernait évidemment pas les centaines de maisons bâties auparavant.


« Sud Ouest » Solidarité avec les victimes de Xynthia
« Sud Ouest » Solidarité lance un appel en faveur des sinistrés de notre région. Les dons que vous nous ferez parvenir seront distribués auprès des sinistrés dans leur intégralité. En effet, grâce à l'appui permanent de « Sud Ouest », nous n'avons aucun frais de fonctionnement et redistribuons les dons reçus. Bien entendu, vous recevrez un reçu fiscal vous permettant de bénéficier d'un dégrèvement des deux tiers du montant de votre don. Adressez vos dons à « Sud Ouest » Solidarité, Tempête Xynthia BP 20086 - 33036 Bordeaux Cedex.
"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Rémy31



Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 48
Localisation - Location: Blagnac(31)

MessagePosté le: Mar Mar 02, 2010 22:14    Sujet du message: Répondre en citant

Coucou à tous Very Happy

Dsl de changer un peut de sujet mais en faite je voudrais savoir ci l'un d'entre vous aurez enregistré une carte des vents à 850 hpa ou 700 hpa. Car pour l'élaboration de notre étude il nous faudraient les valeurs du jet dans les basses couches et à l'étage moyen. Il est en effet fort possile que les pyrénées en plus d'un effet de foehn trés puissant ai subit l'assaud d'un jet trés violent ce qui expliqueré certaines valeurs de vents en plus de certains effets venturi. Enfin je ne vous en dit pas plus.

Amicalement Rémy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Will H71



Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 5945
Localisation - Location: Tournus (71)

MessagePosté le: Mer Mar 03, 2010 00:09    Sujet du message: Répondre en citant

On parle des digues qui ont cédé en Vendée et en Charente-Maritime mais il s'est passé exactement la même chose pour le Rhône il n'y a pas si longtemps que ça (je ne sais plus trop où), avec un résultat vraiment désastreux là aussi...

Mais on découvre quand même des choses bizarres au fil des jours, notamment pour La-Faute-sur-Mer (qui porte vraiment bien son nom pour le coup) comme ces permis de construire accordés en zone inondable, sous le niveau de la mer, derrière des digues de 8 m de haut qui avait déjà fortement souffert en 1999... ou qui se fissuraient lors du passage de camions un peu trop lourds !

Permis de construire accordés alors que la Préfecture de Vendée avait émis de très grosses réserves quant au risque de submersion... Pognon, quand tu nous tiens !!! Evil or Very Mad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message MSN Messenger
Benjamin Tosi



Inscrit le: 30 Juil 2006
Messages: 1328
Localisation - Location: Isère un jour .. Isère toujours

MessagePosté le: Mer Mar 03, 2010 06:13    Sujet du message: Répondre en citant

Rémy31 a écrit:
Coucou à tous Very Happy

Dsl de changer un peut de sujet mais en faite je voudrais savoir ci l'un d'entre vous aurez enregistré une carte des vents à 850 hpa ou 700 hpa. Car pour l'élaboration de notre étude il nous faudraient les valeurs du jet dans les basses couches et à l'étage moyen. Il est en effet fort possile que les pyrénées en plus d'un effet de foehn trés puissant ai subit l'assaud d'un jet trés violent ce qui expliqueré certaines valeurs de vents en plus de certains effets venturi. Enfin je ne vous en dit pas plus.

Amicalement Rémy



désolé je n'ai pas enregistré .. mais j'avais regardé la carte du jet .. et effectivement il soufflait fort dans un axe sud ouest nord est en passant par les Pyrénées.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Elsa.M



Inscrit le: 26 Déc 2006
Messages: 1603
Localisation - Location: Gard

MessagePosté le: Mer Mar 03, 2010 06:48    Sujet du message: Répondre en citant

Will H71 a écrit:
On parle des digues qui ont cédé en Vendée et en Charente-Maritime mais il s'est passé exactement la même chose pour le Rhône il n'y a pas si longtemps que ça (je ne sais plus trop où), avec un résultat vraiment désastreux là aussi...

Mais on découvre quand même des choses bizarres au fil des jours, notamment pour La-Faute-sur-Mer (qui porte vraiment bien son nom pour le coup) comme ces permis de construire accordés en zone inondable, sous le niveau de la mer, derrière des digues de 8 m de haut qui avait déjà fortement souffert en 1999... ou qui se fissuraient lors du passage de camions un peu trop lourds !

Permis de construire accordés alors que la Préfecture de Vendée avait émis de très grosses réserves quant au risque de submersion... Pognon, quand tu nous tiens !!! Evil or Very Mad


Pas tout a fait la meme chose mais ça se rejoind(excusez pour cet apparté).
La digue du Rhone a cedé a Aramon dans le Gard lors des fortes pluies de 2002, et l'eau a ainsi envahi le village provoquant la mort de 5 personnes...Tout comme la Vendée, la digue n'est pas entretenue et meme dévastée par les ragondins mais rien n'est fait pour la solidifier ,blabla des élus et au final, le résultat est là.


Ensuite, il arrive a la région camarguaise d'etre innondée lors de forte houle de la Méditérranée poussée par le vent du sud empechant le Rhone de se deverser normalement.Pour peu que le Rhone soit déjà en crue par des pluies en amont, et c'est la catastrophe assurée...



Les permis , j'en ai déjà parlé ailleurs et oui, c'est souvent du grand n'importe quoi....
_________________
Zazounette est devenue Elsa.M.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Elsa.M



Inscrit le: 26 Déc 2006
Messages: 1603
Localisation - Location: Gard

MessagePosté le: Mer Mar 03, 2010 06:59    Sujet du message: Répondre en citant

Et si je puis me permettre de rajouter ceci:

http://www.fondationdefrance.org/



Envoyez vos dons à :
Fondation de France
BP22
75008 Paris


Libellez vos chèques au nom de :
Fondation de France - SOLIDARITE TEMPETE Charente-Maritime Vendée


C'est un peu injuste au vu des autres régions touchées comme les Pyrénées mais ça peut pas faire de mal a ceux qui en ont besoin! Wink
_________________
Zazounette est devenue Elsa.M.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Nicolas Baluteau



Inscrit le: 21 Avr 2007
Messages: 1498

MessagePosté le: Mer Mar 03, 2010 07:32    Sujet du message: Répondre en citant

Bien sûr que tu peux te permettre Zazounette, au contraire c'est fortement recommandé Wink

Les conversations Infoclimat sur le suivi et les conséquences de la tempête ont fortement évolué entre temps et les liens et articles de journaux y sont bien compilés. Je vous renvoie à cette excellente source intermédiaire si vous voulez aller au-delà de ceux qui sont ici.

Je voudrais aussi souligner, une fois de plus, la belle solidarité qui s'est faite jour comme pour Hautmont ou d'autres catastrophes. ça c'est le bon côté de l'Homme, que l'on remarque quasiment à chaque fois. La solidarité du voisin qui va donner un coup de main, tout comme celle d'une nation entière qui envoie des dons. ça a l'air de rien, mais ça fait chaud au coeur quand un beau jour, cette solidarité s'adresse à vous ou à vos proches, ou même simplement vos compatriotes régionaux (ma famille n'a rien eu de grave).

Par contre, pour être très franc je commence à être lassé de cette France où on palabre, on palabre et au final on attend toujours qu'une catastrophe arrive (de préférence avec des morts) pour se décider à agir, faire avancer des dossiers qui traînaient, ou tenir compte des rapports qui avaient jusque là prêché dans le désert...


Dernière édition par Nicolas Baluteau le Jeu Mar 04, 2010 22:23; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Nicolas Baluteau



Inscrit le: 21 Avr 2007
Messages: 1498

MessagePosté le: Mer Mar 03, 2010 07:53    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
C'est un peu injuste au vu des autres régions touchées comme les Pyrénées mais ça peut pas faire de mal a ceux qui en ont besoin!

Oui à souligner en effet. Ce sont les Pyrénées qui ont repris en ce moment le rôle de "l'oublié". Heureusement que Remy et Enzo se sont démenés pour nous fournir ce formidable reportage qui semble bien avoir secoué les montagnes (si je peux me permettre cette métaphore fort à propos). Encore bravo à eux.


Dernière édition par Nicolas Baluteau le Mar Mar 16, 2010 15:30; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Mickaël Cayla



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 3905
Localisation - Location: Sjælland - DENMARK

MessagePosté le: Mer Mar 03, 2010 11:39    Sujet du message: Répondre en citant

Rémy31 a écrit:
Coucou à tous Very Happy

Dsl de changer un peut de sujet mais en faite je voudrais savoir ci l'un d'entre vous aurez enregistré une carte des vents à 850 hpa ou 700 hpa. Car pour l'élaboration de notre étude il nous faudraient les valeurs du jet dans les basses couches et à l'étage moyen. Il est en effet fort possile que les pyrénées en plus d'un effet de foehn trés puissant ai subit l'assaud d'un jet trés violent ce qui expliqueré certaines valeurs de vents en plus de certains effets venturi. Enfin je ne vous en dit pas plus.

Amicalement Rémy


Pas plus que ça :




Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Envoyer un e-mail
Nicolas Lohez



Inscrit le: 26 Mai 2009
Messages: 202
Localisation - Location: chantilly (oise , picardie)

MessagePosté le: Mar Mar 16, 2010 14:39    Sujet du message: Répondre en citant

voici un extrait de l'intervention de Nicolas Sarkozy sur la tempête xynthia

http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/certaines-personnes-ne-retrouveront-pas-leurs-maisons-3760111/

rien de politique juste un complément d'information
_________________
http://www.rachelservices60.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Visiter le site web de l'utilisateur
Will H71



Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 5945
Localisation - Location: Tournus (71)

MessagePosté le: Mer Mar 17, 2010 00:13    Sujet du message: Répondre en citant

Nicolas Lohez a écrit:
voici un extrait de l'intervention de Nicolas Sarkozy sur la tempête xynthia

http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/certaines-personnes-ne-retrouveront-pas-leurs-maisons-3760111/

rien de politique juste un complément d'information

Si ce n'est pas encore une fois un effet d'annonce, ce serait une bonne chose...
Qu'ils virent même les digues carrément et laissent la mer se remettre là où elle était avant avec un flux et reflux normaux !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message MSN Messenger
Nicolas Baluteau



Inscrit le: 21 Avr 2007
Messages: 1498

MessagePosté le: Ven Mar 26, 2010 08:28    Sujet du message: Répondre en citant

Sur Sud Ouest Charente Maritime ce matin, conséquences de Xynthia sur la biodiversité :



ENVIRONNEMENT. Outre les dramatiques conséquences humaines que l'on sait, la tempête a touché la faune locale

Tempête Xynthia : les animaux piégés par les eaux


Sur l'île de Ré, la fédération de chasse a enregistré jusqu'à 80 % de mortalité chez les lapins de garenne pris au piège de l'eau, comme à Loix. (Photo FDC)
Pertes humaines, maisons détruites, paysages dévastés...on connait les conséquences dramatiques de la tempête Xynthia. La biodiversité a elle aussi souffert. Sans parler de catastrophe écologique, de nombreuses espèces ont été fragilisées.

1 Des poissons d'eau douce noyés

De Charron à Rochefort, au plus près de la côte, de nombreuses espèces d'eau douce (carassins, carpes, brèmes, gardons et poissons chats...) ont été prises au piège de l'eau salée, comme dans le marais de Saint-Laurent-de-la-Prée. Mais, si le spectacle peut être désolant à certains endroits, il n'y aurait pas lieu de s'alarmer. D'abord, l'hécatombe est très localisée. Ensuite, les poissons ont la capacité de recoloniser très vite les cours d'eau. « Je déplore cette mortalité, mais il faut dédramatiser. On est très loin de la catastrophe écologique. En comparaison, ce raz-de-marée a eu bien moins de conséquences néfastes que les assèchements que l'on connaît tous les ans », estime Bruno Garcia, à la Fédération de pêche de Charente-Maritime.

2 Le pélobate privé d'habitat

Beaucoup d'amphibiens (tritons, grenouilles et crapauds...) n'ont pas survécu au raz-de-marée. Comme les poissons, les amphibiens ont été victimes de l'eau salée. Mais ils ont également perdu leur habitat, des mares d'eau douce qui ont été submergées par l'eau de mer. C'est le cas notamment du pélobate, un petit crapaud de 8 centimètres, une espèce patrimoniale protégée et présente sur la réserve naturelle d'Yves. « Mais la nature s'en remettra », commente-t-on à la Ligue pour la protection des oiseaux.

3 80 % de lapins noyés à Loix-en-Ré

Sur l'île de Ré, la Fédération départementale de chasse a enregistré jusqu'à 80 % de perte chez les lapins de garenne. À Loix-en-Ré, juste avant Xynthia, on comptait entre 1 200 et 1 300 individus. La dernière estimation, effectuée il y a quelques jours, n'en dénombrait plus que 500. Sur les communes concernées, les chasseurs devraient être invités à... moins chasser. Mais pas d'interdiction en vue. Le lapin de garenne prolifère sur d'autres secteurs, comme les vignobles, où ils font de nombreux dégâts.

4 La chasse du lièvre interdite ?

La Fédération départementale de chasse travaille actuellement sur un plan de gestion. Dans quelques jours, la préfecture de Charente-Maritime pourrait en effet prendre la décision d'interdire de chasser le lièvre sur plusieurs communes du nord de l'Aunis. De Charron à Andilly en passant par Saint-Ouen-d'Aunis, l'espèce a été durement touchée. La chasse pourrait y être interdite pendant deux ou trois ans, le temps que l'espèce recolonise les grandes plaines d'Aunis.

5 Renards, blaireaux et hérissons piégés...

Plus généralement, bien d'autres animaux ont été victimes de Xynthia. De nombreux moutons, chevaux et chevreuils ont été noyés. En première ligne, également, les animaux fouisseurs. Si la Fédération de chasse n'a pas pu dresser de bilan des pertes (c'est carrément impossible), on sait que de nombreux renards, blaireaux ou hérissons ont été pris au piège dans leurs terriers. Sans oublier les insectes, les escargots ou encore les lombrics noyés.

6 Nettoyage citoyen

C'est l'appel lancé par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) aux bénévoles pour venir nettoyer ses deux réserves naturelles les plus touchées : Moëze et Yves. Depuis mardi, et encore pendant quelques jours, plusieurs actions de nettoyage y seront organisées. Objectif : ramasser bidons, planches, poches d'ostréiculteurs et autres détritus hétéroclites qui souillent les marais. Pour Moëze, rendez-vous à Saint-Froult à 9 heures. Pour Yves, nettoyages selon les disponibilités. Prévoir râteaux et fourches. Vêtements de terrain, bottes et gants vivement conseillés.

Renseignements auprès d'Aymeric, au 05 46 82 12 34.

Auteur : agnès lanoëlle
a.lanoëlle@sudouest.com
_________________
Ancien pseudo Nico17/69
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Patrick Lemauft



Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 30
Localisation - Location: Ile d'oléron

MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 19:35    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir ! Smile

Pour faire suite a l'actu de XYNTHIA ;
La polémique concernant les fameuses zones noires s'amplifie içi ; de nombreuses associations se sont crées ; des manifs quotidiennes dénonçant les choix arbitraires et autres de ces zones .
Pour sur , on va en parler pendant longtemps car les procés seront long et pénible en plus du traumatisme ( comme çi cela ne sufisait pas )!

Je vous joind un lien du sdis 17 qui compil l'évènement sur 10mn pour info Wink

http://www.sdis17.fr/reportage/l-histoire-de-xynthia-en-images/afficher_contenu,,,28,417.php?videos=0

Bonne soirée .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Marc Savioz



Inscrit le: 27 Juin 2009
Messages: 144
Localisation - Location: Suisse-Vaud-Vevey

MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 19:41    Sujet du message: Répondre en citant

Patrick Lemauft a écrit:
Bonsoir ! Smile

Pour faire suite a l'actu de XYNTHIA ;
La polémique concernant les fameuses zones noires s'amplifie içi ; de nombreuses associations se sont crées ; des manifs quotidiennes dénonçant les choix arbitraires et autres de ces zones .
Pour sur , on va en parler pendant longtemps car les procés seront long et pénible en plus du traumatisme ( comme çi cela ne sufisait pas )!

Je vous joind un lien du sdis 17 qui compil l'évènement sur 10mn pour info Wink

http://www.sdis17.fr/reportage/l-histoire-de-xynthia-en-images/afficher_contenu,,,28,417.php?videos=0

Bonne soirée .


C'est là que je me rends compte de tous les moyens développés et des dégâts engendrés Shocked
_________________

Marc Savioz, anciennement Marc Savioz Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Nicolas Baluteau



Inscrit le: 21 Avr 2007
Messages: 1498

MessagePosté le: Mar Avr 20, 2010 10:14    Sujet du message: Répondre en citant

Info importante pour les Charentais concernés. La préfecture de Charente maritime vient de rendre publique la cartographie ville par ville des zones à risque noires et jaunes :

http://www.sudouest.fr/2010/04/09/apres-xynthia-la-carte-des-zones-a-risque-dans-les-communes-de-charente-maritime-61613-3.php
_________________
Ancien pseudo Nico17/69
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum chasseurs d'orages Index du Forum -> Phénomènes météos extrêmes Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com