Le site des chasseurs d'orages francophones
Carte d'impact de foudre mise à jour toutes les 30 minutes - chasseurs-orages.com


Initié par les chasseurs d'orages francophones, ce forum est le fruit d'une collaboration entre plusieurs sites spécialisés. Car au fond nous partageons tous une même passion: l'amour de la nature. "le chasseur d'orages se fait l'humble témoin de la nature et reconsidère sa place dans un monde tronqué, où l'espèce humaine croit régner."

Chasseurs d'orages:   Blogs   Calendrier 2011   Dossier sécurité   Site chasseurs d'orages   Contact   |   Membres   Spots


 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


fin du satellite UARS

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum chasseurs d'orages Index du Forum -> Astronomie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Roger Moretti



Inscrit le: 13 Mar 2006
Messages: 2350
Localisation - Location: oyonnax / ain

MessagePosté le: Sam Sep 24, 2011 09:23    Sujet du message: fin du satellite UARS Répondre en citant

il vient de tomber mais on se sais pas ou exactement , sans doute dans l'océan atlantique . Je l'ai suivi sur satellite tracker et sa descente a été vertigineuse appriori .
_________________
Quand j'étais môme, la chaîne météo, ça existait déjà. On appelait ça la fenêtre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Visiter le site web de l'utilisateur
Will H71



Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 5940
Localisation - Location: Tournus (71)

MessagePosté le: Sam Sep 24, 2011 21:34    Sujet du message: Répondre en citant

WASHINGTON (AP) — Le vieux satellite américain UARS, hors d'usage et à la dérive, est retombé sur la Terre dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé la NASA, sans pouvoir cependant le localiser exactement... D'après l'Agence spatiale américaine, il est entré dans l'atmosphère au-dessus du nord de l'océan Pacifique et ne semblerait pas avoir fait de victimes ou de dégâts.

Ce satellite avait été lancé par la navette spatiale en 1991 pour l'étude de la haute atmosphère et de la couche d'ozone. Il a été mis hors service en décembre 2005, après avoir accompli sa mission et épuisé tout le carburant lui permettant, grâce à des propulseurs d'appoint, de conserver la même orbite. Sous peine, selon les lois de la gravité, de se rapprocher lentement mais inexorablement de la Terre et d'y retomber.

Il ne s'agissait pas d'une descente contrôlée et la trajectoire du gros satellite de quelque six tonnes et 11 mètres de long était imprévisible.

En définitive, selon la NASA et le centre des opérations spatiales de l'US Air Force, il est retombé sur Terre entre 23h23 vendredi et 1h09 samedi heure de New York (entre 3h23 et 5h09 GMT), après avoir entamé sa rentrée dans l'atmosphère au-dessus du Pacifique-Nord. La NASA dit "ne pas être au courant d'informations faisant état de personnes blessées ou de dégâts matériels".

La plus grande partie du satellite s'est désintégrée sous l'effet de la chaleur intense provoquée par le frottement des couches denses de l'atmosphère. Seuls une trentaine de débris, avec un poids estimé de 135 kilos pour le plus gros, devaient en réchapper et s'éparpiller sur une distance d'environ 800km, selon les prévisions de l'Agence spatiale américaine.

La NASA admet ne pas savoir "avec certitude" où et quand exactement les débris sont retombés. L'agence spatiale a toutefois jugé "extrêmement faibles" les risques de voir les débris du satellite retomber sur quelqu'un et n'a pas reçu d'informations faisant état de victimes ou de dégâts, selon un porte-parole, Steve Cole.

L'UARS est le plus gros satellite à regagner la Terre de façon non contrôlée depuis le laboratoire spatial Skylab de 75 tonnes et le satellite Pegasus de plus de 10 tonnes en 1979. La station orbitale Mir, 135 tonnes, avait de son côté pilotée à distance de façon à plonger dans le Pacifique, en 2001.

Chaque jour, des débris de taille diverses rentrent dans l'atmosphère, note la NASA, finissant leur course le plus souvent dans les océans ou régions inhabitées qui représentent la plus grande partie de la surface terrestre.

Les débris spatiaux (étages de lanceurs, vieux satellites, résidus de carburants solides, outils lâchés par inadvertance, fragments de métaux ou de peinture, etc.) constituent un problème croissant, transformant l'orbite basse de la Terre, en dessous de 2.000km, en véritable poubelle.

Selon la NASA, on estime à environ 500.000 le nombre d'objets d'un diamètre de un à dix centimètres. Plus de 22.000 débris, d'un diamètre supérieur à 10cm, sont sous surveillance constante. Voyageant dans l'espace à quelque 28.000km/h, ils risquent en effet de faire d'énormes dégâts en cas de collision avec la Station spatiale internationale.

Les occupants de l'ISS, d'ailleurs, ont déjà reçu à plusieurs reprises par le passé l'ordre de gagner par précaution leurs capsules Soyouz de secours, en raison du passage d'un débris spatial à quelques dizaines de mètres de la station. AP
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum chasseurs d'orages Index du Forum -> Astronomie Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com