Le site des chasseurs d'orages francophones
Carte d'impact de foudre mise à jour toutes les 30 minutes - chasseurs-orages.com


Initié par les chasseurs d'orages francophones, ce forum est le fruit d'une collaboration entre plusieurs sites spécialisés. Car au fond nous partageons tous une même passion: l'amour de la nature. "le chasseur d'orages se fait l'humble témoin de la nature et reconsidère sa place dans un monde tronqué, où l'espèce humaine croit régner."

Chasseurs d'orages:   Blogs   Calendrier 2011   Dossier sécurité   Site chasseurs d'orages   Contact   |   Membres   Spots


 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


Il y a dix ans...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum chasseurs d'orages Index du Forum -> Phénomènes météos extrêmes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas Baluteau



Inscrit le: 21 Avr 2007
Messages: 1498

MessagePosté le: Dim Déc 27, 2009 09:26    Sujet du message: Il y a dix ans... Répondre en citant

Qu'allait-on trouver comme idée originale pour inaugurer cette rubrique un 27 décembre 2009 ? Je vous le donne en mille Razz :



Dimanche 27 Décembre 2009

________________________________________
LA TEMPÊTE DIX ANS APRÈS. Sylviane Dulioust était de permanence aux urgences de l'hôpital de La Rochelle la nuit où Martin, l'ouragan, a traversé le département. Elle n'a pas oublié
La nuit de folie du 27 décembre 1999


Les photos réalisées pendant cette nuit-là sont rares


De cette terrible tempête qui portait, paraît-il, le paisible nom de Martin, les images qui restent sont celles du lendemain, quand on a découvert l'ampleur des dégâts et compté les victimes. De la nuit même où tout s'est passé, il y eut peu de visions globales, chacun s'étant trop arc-bouté à sa propre maison ou sa propre survie pour appréhender l'ampleur du phénomène. Seuls les sauveteurs, pompiers, gendarmes ou urgentistes ont pu ressentir en direct la violence des événements.
Sylviane Dulioust était chef du service des urgences à l'hôpital de La Rochelle. à ce titre, elle a coordonné les secours pour le Samu 17 en liaison directe avec la préfecture. « J'ai senti que quelque chose d'anormal se passait en arrivant à l'hôpital, vers 17 heures. La grue d'un chantier bougeait trop fort. Et une première grosse rafale de vent a failli m'emporter. Dès que l'on a compris qu'il s'agissait d'un événement hors norme, l'urgence qui s'est imposée à nous était de protéger les gens qui étaient à l'hôpital, visiteurs, patients ou membres du personnel, en les empêchant de sortir. Le danger était dehors. » Très vite, le centre 15 a été saturé. Sylviane Dulioust devait réguler les interventions sur tout le département. Les informations lui arrivaient par bribes. Graves ou bénignes.
Un chauffeur du Smur tué au volant lors d'une intervention à Saintes, le toit de la clinique de L'Aurore effondré et des femmes en train d'accoucher à rapatrier d'urgence sur l'hôpital : « Et puis des traumatismes crâniens, des coupures, des problèmes ophtalmologiques. » Dans le couloir des urgences, c'était un peu la cour des miracles (1).
Un mémoire de 74 pages
Spécialiste de la médecine de catastrophe, Sylviane Dulioust l'avoue : elle n'était pas préparée pour un tel événement.
« Il aurait fallu savoir anticiper. Mais une catastrophe ne ressemble jamais à une autre. Il faudrait savoir prendre des dispositions avant que les symptômes patents de la calamité n'apparaissent. Pas simple. » Aujourd'hui, un mémoire de 74 pages rédigé par les docteurs Bachelier, Beneteaud et Tourret qui travail-laient avec Sylviane Dulioust ce soir-là, tire les leçons de cette soirée.
Mémoire de médecine en situation de catastrophe, à l'attention des universitaires, il pointe les failles du système dans un pays où l'on n'est pas soumis aux risques cycloniques et où les secours ont tendance à intervenir de façon séparée. Ce mémoire dresse aussi un bilan plus complet des victimes de l'ouragan. Officiellement, il aurait fait 13 morts et 120 blessés en Charente-Maritime. Mais si on y ajoute les personnes décédées quelques jours après des suites de leurs blessures, c'est bien 18 personnes qui ont perdu la vie dans la tempête du siècle.
(1) 161 personnes ont été hospitalisées entre 18 heures et minuit.
Auteur : thomas brosset
t.brosset@sudouest.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Christophe Suarez
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 18 Jan 2006
Messages: 4462
Localisation - Location: Annecy

MessagePosté le: Dim Déc 27, 2009 09:47    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour cet article poignant, Nico. Je vous propose quelques articles de presse, vous pouvez en ajouter d'autres...

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200002&sid=11633554&cKey=1261820473000
http://www.france-info.com/sciences-environnement-2009-12-24-il-y-a-dix-ans-lothar-et-martin-balayaient-la-france-385007-29-31.html
http://www.leparisien.fr/faits-divers/videos-il-y-a-dix-ans-la-tempete-balayait-la-france-22-12-2009-753664.php
http://www.sudouest.com/accueil/actualite/france/article/817739/mil/5530435.html
http://domencreuse.blogspot.com/2009/12/il-y-dix-ans-lothar-et-martin.html
http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2009/12/25/article_il-y-a-dix-ans-deux-tempetes-ravageaient.shtml
http://www.lanouvellerepublique.fr/dossiers/journal/index.php?dep=86&num=1493255&xtor=RSS-13
_________________
Photos foudre
Trombes marines
Photos aurores boréales
Christophe Suarez - Photographe
@suarezphoto Twitter
Df, D810, D600, FE12 SM14 Zf21 Zf50 Zf100 180ais
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Xav28



Inscrit le: 21 Jan 2006
Messages: 1839
Localisation - Location: Lucé, Eure et Loir (28)

MessagePosté le: Dim Déc 27, 2009 09:59    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ce fameux jour ... je m'en souviens comme si c'était hier! UN CARNAGE!
Un vrai ouragan! C'est dommage je n'avais pas de caméscope à l'époque ...
_________________
Nikon D4 et D800E + Nikkor 14-24 , Carl Zeiss ZF2: 15mm, 18mm, 50mm, 35mm et 85mm.
Book photo: http://www.xavier-delorme.book.fr/

A bientôt ...
Xavier
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Visiter le site web de l'utilisateur Yahoo Messenger
Anthony Xavier



Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 1534
Localisation - Location: Lyon

MessagePosté le: Dim Déc 27, 2009 10:50    Sujet du message: Tempete Répondre en citant

Je m'en souviens aussi avec des vents incroyable et surtout dévastateurs...

Chez mes parents pas moins d'une trentaine d'arbres déraciné...
Des tuiles de partout et surtout un spectacle en direct puisque nous étions tous levé au beau milieu de la nuit.

Quelques photos mais d'un appreil argentique donc j'essayerai de les numeriser.

A plus.
_________________
http://Orages-07.blogzoom.fr/
http://Images-In.blogzoom.fr/
Le blog d'un chasseur d'orage...

Materiel:
Canon EOS 40D, 40D,Objectif Tamron 17/50 F2,8, un objectifs sigma 70/200 F2,8, trépieds et sac de transport...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Maxime Daviron
Invité





MessagePosté le: Dim Déc 27, 2009 11:11    Sujet du message: Répondre en citant

Un témoignage poignant, c'est le mot.

Effectivement peu d'images de 1999. Le père de Mat dit avoir vu un énorme arcus en fin d'après midi ce jour là, avant que ça arrive; cela semble plausible ?

Quand à la récente tempête heureusement moins dévastatrice de cet hiver, ce cher Mat a filmé des arbres s'écraser le matin ! Mais manque d'argent, on a pas les moyens de s'acheter le matos pour extraire les images de sa caméra avec sa sécurité à la mord-moi-le-neud Confused

En tout cas même moi qui était tout petiot je m'en souviens très très bien de cette nuit là !
Revenir en haut de page
Nicolas Baluteau



Inscrit le: 21 Avr 2007
Messages: 1498

MessagePosté le: Dim Déc 27, 2009 12:15    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Le père de Mat dit avoir vu un énorme arcus en fin d'après midi ce jour là, avant que ça arrive; cela semble plausible ?

La question des orages avant et après la tempête a souvent été évoquée. Soit en préfrontal comme ici, soit alors en ciel de traîne. Un internaute charentais il y a longtemps m'avait parlé de la présence de cumulonimbus dans le ciel. Mais comme la tempête Martin a eu lieu durant la nuit, et même si on peut se féliciter de cet horaire nocturne qui a limité les victimes humaines de l'ouragan, les observations se font malheureusement rares. Moi-même je n'ai rien vu, le vent était tellement violent qu'on ne pouvait pas sortir.
"Point de détail" lui aussi intéressant, des traces considérées comme typiques du passage d'une ou plusieurs tornades ont été relevées en Charente Maritime comme dans d'autres régions, noyées dans les dégâts des deux tempêtes. Déjà le 25 décembre 99 juste avant Lothar une tornade frappait le Calvados.
Bon je ne m'étends pas trop là-dessus puisque la rubrique concerne les évènements non-orageux mais la question mérite en effet d'être abordée.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Will H71



Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 5943
Localisation - Location: Tournus (71)

MessagePosté le: Dim Déc 27, 2009 15:26    Sujet du message: Répondre en citant

Etant dans le Nord / Pas-de-Calais quand est passé cet ouragan, nous n'avons pas été trop touchés, on a juste eu des vents un peu forts mais rien d'extraordinaire par rapport à d'habitude, sauf pour certaines rafales évidemment...

Par contre, je me souviens que le 26/12, j'étais encore à La Bresse, dans les Vosges, la veille, quoi...
Le lendemain, un vrai cataclysme balayait la station alors que j'étais rentré chez moi. Je peux donc dire que j'ai eu chaud sur ce coup-là...

J'y suis retourné l'été suivant et j'ai pu constater alors qu'une grosse partie de la couverture forestière avait disparu des pentes les plus exposées à la tempête... Impressionnant, ça donnait le même résultat que le passage d'une tornade aux USA !! Shocked
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message MSN Messenger
Geoffrey Martire



Inscrit le: 25 Mai 2009
Messages: 119
Localisation - Location: Châlons en Champagne, Marne 51

MessagePosté le: Lun Déc 28, 2009 12:50    Sujet du message: Répondre en citant

je m'en souviens encore , on avait eu du mal a ouvrir les volets , et on voyait à travers le toit de la maison d'en face Shocked

ma Tante a aussi failli perdre la vie en voulant bouger sa voiture , mais un de mes cousin l'en a empêché et la minute d'après un grand porche fait de tuiles industrielle ( 4kgr la tuile ; 50m² de toiture ) est tombé sur la voiture ... il en reste rien !

et 300m² de toiture d'un ancien corps de chasse ou vit un de mes Oncles et Tantes s'est envolé , une salle ou il y avait des vitraux , il y en à plus .....

Bref cette tempête a bien maqué les esprits dans la famille ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message MSN Messenger
Elsa.M



Inscrit le: 26 Déc 2006
Messages: 1603
Localisation - Location: Gard

MessagePosté le: Lun Déc 28, 2009 15:08    Sujet du message: Répondre en citant

"...Mais une catastrophe ne ressemble jamais à une autre."

C'est une phrase qui retien toute mon attention...une reflexion tres sage au jour ou tout le monde cherche des responsables a des situations catastrophiques.

Il y avait eu une émission formidable et tres constructive sur la 5 mais je n'arrive plus a mettre la main dessus via le net.

A l'échelle humaine je pense pouvoir imaginer (ou pas!) ce qui a pu se passer aux urgences ce soir là, ça devait etre simplement ingérable...

Pour mon expérience perso, je n'en ai pas puisque j'ai jamais aussi bien dormi que cette nuit là, et j'ai été tres étonnée que tout le monde parle de fortes bourrasques le lendemain; mais ma région a été épargnée.

L'été suivant je suis allé en Aveyron/Cantal et les cicatrices étaient encore apparentes sur les batiments et les forets.

Au jour d'aujourd'hui ça reste ancré dans la mémoire de beaucoup de gens.
_________________
Zazounette est devenue Elsa.M.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Lucien M



Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 928
Localisation - Location: Besançon 25

MessagePosté le: Mer Déc 30, 2009 20:34    Sujet du message: Répondre en citant

A l'époque, j'avais 8 ans ça ne m'a pas marquer plus que ça, j'ai juste souvenir que toutes les tuilles des maisons du quartier s'envolaient sauf celles de notre maison.
C'est en voyant des reportages par la suite que je me suis rendu-comte de l'ampleur des dégâts qu'aura causé cette tempête...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Nicolas Baluteau



Inscrit le: 21 Avr 2007
Messages: 1498

MessagePosté le: Jeu Déc 31, 2009 06:59    Sujet du message: Répondre en citant

Tenez, quelques liens concernant ces tempêtes. Wink

Ce topic d'Infoclimat regroupe des témoignages (dont le mien et celui de Xav28) :
http://forums.infoclimat.fr/index.php?showtopic=12555&st=0

Météo-le Magazine consacre ce mois un numéro spécial qui prend un recul sur les deux(trois) tempêtes qui ont borné la décennie 1999-2009 :
http://france.meteofrance.com/france/actu/archives/2009/2009?page_id=10320&document_id=21368&portlet_id=42233

Dossier Météofrance sur les deux tempêtes de 99, d'où sont extraites les deux cartes ci-dessous :
http://france.meteofrance.com/jsp/site/Portal.jsp?page_id=10591&page_id=10585



Valeurs enregistrées des vents pour Lothar - Météofrance



Valeurs enregistrées pour Martin - Météofrance
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Baptiste Deïdda



Inscrit le: 16 Sep 2008
Messages: 1987
Localisation - Location: Périgueux (24)

MessagePosté le: Jeu Déc 31, 2009 07:22    Sujet du message: Répondre en citant

Nico 17/69 a écrit:
Ce topic d'Infoclimat regroupe des témoignages (dont le mien et celui de Xav28) :
http://forums.infoclimat.fr/index.php?showtopic=12555&st=0


Vos témoignages à tout les deux sont vraiment palpitants!! Shocked

J'ai été un peu dans le même cas que toi Nico, je n'ai à aucun moment entendu les arbres se cassaient. Le sifflement du vent était si fort qu'il n'était pas possible d'entendre autre chose.

Par contre je me souviens très bien avoir vu une multitude de flash vert et bleu émit par la chute des câbles à haute tension. Cette image m'a beaucoup marqué.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Louis-Benoît GREFFE



Inscrit le: 10 Juil 2010
Messages: 429
Localisation - Location: St Omer de Blain

MessagePosté le: Dim Juil 11, 2010 13:09    Sujet du message: Répondre en citant

Xav28 a écrit:
Ah ce fameux jour ... je m'en souviens comme si c'était hier! UN CARNAGE!
Un vrai ouragan! C'est dommage je n'avais pas de caméscope à l'époque ...


Que dalle, oui ! pour chez moi* du moins (grosse vieille longère bien alignée, ardoises bien crochetées etc.) 8)

Trois ardoises envolées, du petit bois tombé des chênes et la parabole tournée du NO au SSO...

et rien de plus... ah si, une maximale à 137 km/h.

Par contre les pavillons ont ramassé... normal, c'est tout du "préfa", ils sont plantés N/S au lieu d'être O/E avec un mur ouest quasiment aveugle (chez nous, une fenêtre rajoutée en haut) et loin de tout arbre. Les arbres plantés dans les lotissements se sont écroulés, et des maisons aussi (20 cm de parpaings, c'est pas solide)...

*Nord Loire-Atlantique, Bretagne... Very Happy

Cela dit, à chaque tempête, j'amarre tout ce que je peux... le mobilier de jardin est rentré sous les hangars de tôle, le petit composteur est accroché par une corde au hangar, des poutres que je stockais alors en 99 (et qui sont restées jusqu'en 2003), on les disposait sur les tas de sable bâchés, etc.

En 2003 à la faveur d'un coup de vent, une chaise de jardin a traversé tout mon champ... 150 m en tout. Et un drap accroché à l'étendage s'est retrouvé au bourg (3 km). Plus marquant que 99... Rolling Eyes Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum chasseurs d'orages Index du Forum -> Phénomènes météos extrêmes Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com