Le site des chasseurs d'orages francophones
Carte d'impact de foudre mise à jour toutes les 30 minutes - chasseurs-orages.com


Initié par les chasseurs d'orages francophones, ce forum est le fruit d'une collaboration entre plusieurs sites spécialisés. Car au fond nous partageons tous une même passion: l'amour de la nature. "le chasseur d'orages se fait l'humble témoin de la nature et reconsidère sa place dans un monde tronqué, où l'espèce humaine croit régner."

Chasseurs d'orages:   Blogs   Calendrier 2011   Dossier sécurité   Site chasseurs d'orages   Contact   |   Membres   Spots


 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


Message à lire absolument par tous !
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum chasseurs d'orages Index du Forum -> Forum général des chasseurs d'orages
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Christophe Suarez
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 18 Jan 2006
Messages: 4479
Localisation - Location: Annecy

MessagePosté le: Dim Aoû 13, 2006 22:48    Sujet du message: Message à lire absolument par tous ! Répondre en citant

Message à tous les membres et visiteurs de la communauté francophone des chasseurs d'orages. A lire absolument !


La communauté des chasseurs d'orages rencontre un succès grandissant et nous nous en félicitons. Si certains ont une longue expérience, d'autres font leur premiers pas dans cette activité. Avec l'arrivée imminente des orages en V, il nous paraît absolument nécessaire de mettre en garde l'ensemble de la communauté, et nos visiteurs également, sur les risques de la chasse aux orages. La chasse aux orages est une activité dangereuse. Afin de compléter nos galeries photos, et non pas la rubrique des faits divers, je recommande à tous, amicalement mais fermement, la lecture de ce message de conseils, et de mises en gardes, rédigé par les plus expérimentés d'entres-nous.



1/ Préparer une chasse à l'orage

Préalable
- Partir à la chasse exige attention et concentration. Si vous êtes fatigué, renoncez et remettez ça !
- Avant de partir, prévenir un ou des proches de vos intentions. Indiquez leur où se situent vos coins "secrets" de chasses d'orages. Si ils ne vous voient pas revenir, ils sauront où envoyer les secours ou à quels endroits vous chercher.


Chasser en groupe
Lorsque c'est possible, chassez à deux. C'est plus sympa et plus raisonnable. Le copilote peut observer le ciel à volonté et donner ses indications au conducteur. Rien n'est plus dangereux qu'un chauffeur qui a la tête dans les nuages.


Si elle n'est pas exhaustive, cette petite liste est le minimum indispensable à prévoir avant le départ:
- Bouteilles d'eau
- Nourriture pour plusieurs jours
- Vêtements chauds, vêtements de rechange
- Couverture
- Imperméable
- Lampe de poche
- Téléphone portable
- Cartes de la région ou GPS (attention le GPS fonctionne mal sous une couverture nuageuse dense)
- Un minimum d'argent en espèces et une carte de paiement.
- Vos papiers d'identité
- Vous n'avez rien oublié ? Ah si votre matériel photo/vidéo Wink


Le véhicule:
- En parfait état de fonctionnement
- Freins en état
- Pneus en état et correctement gonflés
- Balais d’essuie-glace en état
- La roue de secours présente et gonflée.
- Planches et cordes au cas où
- Gilet fluo et triangle
- Une petite caisse à outil est toujours bienvenue.
- Partir avec le plein de carburant.




2/ Premier danger: la route


Respect de la signalisation et de la réglementation:
Lors des orages, la route reste ouverte à tous. Il est inacceptable et très dangereux de rouler à vive allure pour intercepter une cellule, d'autant plus que les conditions météos sont incertaines. Une petite étude des cartes et radars météos sera utile et permettra de déterminer vos chances de rattraper ou d'intercepter la cellule. Si vous ratez cette cellule, vous en croiserez beaucoup d'autres dans votre vie de chasseur d'orage ! N'oubliez pas de signaler vos intentions de changement de directions à l'aide de votre clignotant.Cela évite de surprendre le véhicule qui vous suit car en chasse on a tendance à changer de direction sans arrêt et à la dernière minute!



Se tenir informé
Écoutez la radio pour vous tenir informé de la situation sur les routes barrées, la météo... sauf si vous vous trouvez dans la zone de foudroiement active car une antenne de voiture est une très belle cible pour la foudre ... d'ailleurs à ce sujet, si possible, plaquez votre antenne le plus près du toit (pas complètement néanmoins sinon plus de réception !).



La pluie et ses conséquences
Attention aux routes grasses et mouillées. Le premières pluies se mélangent au gras et rendent la route extrêment glissante (demandez donc aux motards Wink)

D’une façon générale :
- Evitez les routes inondables
- Eviter les routes près des bois, chute de branches...
- Penser aussi aux risques de coulée de boue et de chutes de pierres provenant d'une zone surélevée par rapport à votre position
- Si vous débutez, restez en hauteur et ne cherchez surtout pas à vous "jeter" sous l'orage. 15 minutes suffisent pour inonder totalement une route basse.
- N'essayez surtout pas de traverser un torrent qui coupe la route car 5 cms d'eau suffisent à déporter votre voiture dans le fossé !
- Surtout, ne jamais s'engager sur une route déjà inondée même si elle n'est pas barrée car vous risquez de noyer votre moteur et dans le pire des cas d'être emporté avec votre voiture.
- Ne suivez pas les voitures qui s'engagent sur des routes inondées. Dim Rosel ajoute : "J'ai déjà vu une personne noyer son moteur alors qu'elle suivait 2 autres voitures qui étaient passées sans problèmes sur une route inondée ! "
- Évitez les rues basses des grandes agglomérations aux heures de pointes car vous risquez d'être pris au piège !
- Evitez les chemins de terre qui seront susceptibles d'être après le passage de l'orage impraticable voir même restez bloquer.



Chasse en solo: la traque des nuages
Attention, ceci est un véritable risque d'accident. Qui n'a pas donné un coup de volant au dernier moment alors qu'il guettait l'évolution d'un Cb ? Gardez ceci bien présent à l'esprit: pour observer en détail, arrêtez vous sur un parking ou une aire de stationnement.

Restez très vigilant au volant la nuit car la pluie torrentielle réduit encore plus la visibilité que la journée et vous empêchent de voir les éventuelles routes inondées ! On peut se retrouver dans 40 cms d'eau sans n'avoir rien vu venir ! Ceci est du en partie à l'effet miroir que produisent les chutes d'eau sur la route, accentuées par les intenses lueurs des éclairs.

Soyez également très vigilant sur les routes montagneuses car il y a souvent du brouillard, vous risquez de ne pas voir les éventuels "obstacles" sur la route tel que les coulées de boue, les chutes de roches , les arbres couchés où les animaux.

Si vous êtes novice dans la chasse aux orages, préférez l'observation lointaine hors des précipitations les plus intenses car cela vous permettra d'observer bien plus facilement les éclairs que si vous vous trouvez sous des trombes d'eau ou la visibilité n'excède pas 50 m.



S'arrêter au bord de la route
Vous pouvez être amené à stationner sur le bas côté. Rappelez-vous que par temps d'orage la visibilité est très réduite. Ne stationnez pas dans un endroit dangereux pour la circulation et, lorsque c'est nécessaire, enclenchez vos warnings (pour regarder le ciel l'espace d'un instant par exemple). Utilisez votre gilet fluo !



La fatigue
Nous le répétons, si vous êtes fatigué renoncez à la chasse. A la fin d'une longue chasse si la fatigue vous gagne, au lieu d'empiler les 200 kms qui vous séparent de votre domicile, pourquoi ne pas envisager un petit somme sur une aire de stationnement ?





3/ La radio : Un outil fort utile lors de vos chasses

Hormis le fait d’être informé par les stations radios officielles, vous renseignant de l’évolution des orages et de l’état du réseau routier, une petite radio portative sans antenne permettant la réception des longues ondes (LW) se révèle être un outil de prévention non négligeable. Certes, il n’est plus à démontrer que les éclairs génèrent des perturbations électromagnétiques et électrostatiques lors de la rupture du diélectrique qu’est l’air humide. Ces claquages se traduisent par des craquements sur un poste radio lorsque celui-ci est réglé sur la gamme AM et syntonisé sur des fréquences très basses, situées entre 150Kz et 300Khz. Ces craquements se font entendre à des dizaines, voire centaines de kilomètres du point d’origine des éclairs. Jusqu’ici ces informations sont connues pratiquement de tous, et lors d’orages lointains ne nous apprennent pas grand-chose, mis à part la virulence de l’orage par le nombre répété des parasites qu’il engendre.

Moins connue par contre, notre petite radio portative lors d’une chasse peut nous avertir d’une zone à TRES HAUT risque de foudre imminent et très proche.

En étudiant un temps soit peu le principe physique d’une séquence d’un coup de foudre, on retiendra ceci :
- Lors de la naissance des traceurs cherchant à se frayer un chemin afin de permettre le rééquilibre des charges entre ciel et terre par l’arc de retour, l’air s’ionise considérablement du fait de l’extrême différence de potentiel qui existe entre les différents pôles (sol et/ou nuages).

Cette ionisation produit également un chaos électromagnétique se traduisant par un grésillement soutenu et intense sur la petite radio portative. Ces grésillements sont la preuve que vous vous situez dans la zone d’impacts imminents et que la fuite s’impose immédiatement.

En pratique:
Privilégier une radio portative sans antenne, celle de votre voiture vous sert à écouter les stations locales, et de toute manière n’est pas assez sensible. Calez votre radio entre deux stations AM afin de ne plus les entendre. Si vous êtes à une distance raisonnable, vous pourrez aisément visualiser les craquements perçus. Si les craquements sont petit à petit remplacés par un grésillement devenant de plus en plus soutenu sans rapport avec ce que vous voyez, optez le plus rapidement pour l’évacuation des lieux, vous êtes en danger.

Prenez toujours avec vous votre petite radio, non seulement pour le plaisir du son que les éclairs produisent, mais également pour que, dès que vous vous éloignez du véhicule, vous soyez avertis du risque potentiel de foudre: il est alors temps de plier bagages.

Bien entendu, ne vous fiez pas uniquement à cet outil, considérez celui-ci comme une corde supplémentaire à votre arc. Je ne peux que vous encourager, avant votre première chasse à l’orage, de prendre le temps de vous informer sur les dangers d’un orage, comprendre son principe physique, non seulement sa naissance aux seins des nuages, mais également et surtout des forces physiques mises en jeu.




4/ La grêle

Qui dit orage dit grêle. Ce phénomène rend les routes glissantes en tapissant le bitume d’une épaisseur atteignant parfois jusqu'à 3 ou 4 cm. De plus, la vitesse de chute de la grêle, donc l’énergie accumulée, cause parfois des perforations d’abris, peut blesser, abîmer les vitres et carrosseries des véhicules. On peut éventuellement la voir arriver de loin par la présence de rideaux de précipitations très denses. C'est donc à elle seule un véritable danger pendant une chasse.



5/ La foudre

A l'origine de graves accidents, la foudre est un phénomène peu prévisible. Quelques consignes de bases peuvent néanmoins vous aider.

- Restez près de votre véhicule. Car finalement c'est l'endroit le plus sûr à votre portée lors d'une chasse. Attention néanmoins, la voiture n'est pas une protection absolue. Il existe des cas de foudroiement de véhicules. Un coup de foudre proche peut vous provoquer un choc très violent, dont les séquelles sont parfois irréversibles. Dans les cas extrêmes, notamment lors d'inondations, une voiture peut devenir un piège mortel, nous en reparlerons.

- Eviter d'être l'élément le plus haut ou proche de l'élément le plus haut: isolé ou proche d'un arbre, un pylône, ou une ligne électrique.

- En simplifiant grossièrement, on peut considérer que la zone de foudroiement d'un Cb isolé s'étend à une dizaine de kilomètres. Ceci signifie que si vous entendez le tonnerre moins de trente seconde après l'éclair, vous êtes proche de la partie active du nuage. Dès lors, le prochain impact peut-être pour vous !

- L'imminence de la foudre peut parfois être ressentie, notamment lorsque les cheveux se lèvent ou à la vue certaines lueurs plasmatiques, un chasseur d'orage averti n'attendra JAMAIS ces signes pour se mettre à l'abri.

- La zone de précipitation des orages de front est souvent la partie la plus active au niveau électrique. Dès les premières pluies, regagnez votre véhicule.

- En dehors de la saison estivale, les coups de foudre positifs sont fréquents. Ils ne préviennent pas car ils sont peu nombreux et ne s'annoncent donc pas contrairement à un orage d'été qui parfois s'entend à des dizaines de kilomètres. De plus, les cumulonimbus sont parfois cachés dans la masse nuageuse et il est donc difficile d'anticiper ces impacts positifs très puissants. Méfiez-vous de ces orages vicieux…

- Essayez d’estimer visuellement la trajectoire de l'orage pour savoir s'il vient sur vous ou non. Si c’est le cas, n’attendez pas la dernière seconde pour déguerpir !

- Bien que ceci ne soit pas encore démontré de façon définitive, plusieurs cas de personnes gravement brûlées lors d’un orage alors qu’elles utilisaient leur téléphone portable ont été reportés récemment. Par principe de précaution il vaut mieux prendre ses dispositions en évitant de téléphoner en dehors de la voiture.




6/ Le vent

Les fronts de rafales ne doivent pas être sous estimés. Des vents très violents transforment n'importe quel objet en projectile mortel. Lorsque le front approche, prenez vos précautions et mettez-vous à l'abri.

Un mouvement ressemblant à un tourbillon peut annoncer la formation d'une tornade ou d'une trombe marine, n’attendez pas le dernier moment pour vous abriter !!



7/ Des orages particuliers: les orages en V

Sans entrer dans des détails trop techniques, ces orages se caractérisent par une violence extrême et d'intenses précipitations. Localisés dans le sud de la France, ils prennent place dans des régions dont la particularité est d'être très rapidement inondable. En un temps record (quelques minutes ou dizaines de minutes) , des crues et torrents de boue dévastent tout sur leur passage. Il est très dangereux de se faire piéger dans une zone inondable.

Chasser ces orages est fortement déconseillé au chasseur inexpérimenté par sa méconnaissance du terrain ou de la nature de ces orages. Partez en bonne compagnie ou restez à la maison !



Voici les recommandations de Jean-Sébastien Blanc, un des meilleurs spécialiste de ces orages:
" Je pense que le point le plus important à respecter avec ces orages, est de se tenir à distance et de préférence au sud de la pointe du V, mais il est vrai que l'envie d'être au plus près est souvent plus forte que tout. Dans ce cas là, mieux vaut être bien renseigné sur la destination que l'on va choisir, et les routes que l'on va emprunter, afin de pouvoir éviter les zones reconnues déjà comme inondables (soit par crues rapides -le plus dur à anticiper , soit par crues lentes -risque moindre, car on a le tps de voir venir-). Et bien sur, quitte à se faire coincer dans l'orage, autant choisir un point de vue en hauteur, hors de tout risque, et prévoir à manger et à boire en quantité au cas où. Après 2 ou 3 heures, moins longtemps parfois, avec de fortes pluies tombant sur des sols bien secs, il faut se poser des questions. Personnellement, je préfère sortir rapidement des pluies, pour me replacer toujours à l'est ou au sud-est de l'orage, au sec (le mieux pour les photos!).

Pour la "tactique photographique", d'une situation à l'autre, les V sont parfois forts différents au niveau de la pointe (et donc de l'approche à avoir): Parfois la pointe est remarquablement définie et alimentée en permanence, ce qui permet de la suivre sans trop de difficulté, si elle n'est pas trop mobile. D'autres fois la pointe est mal définie, et ce sont plutôt de gros paquets orageux qui viennent à intervalles réguliers se former plus ou moins aux mêmes endroits; c'est dans ce genre de situ où le risque de se faire coincer est plus grand je pense. Mieux vaux prendre son temps que prendre des risques ! N’hésitez pas à perdre un peu de spectacle et à vous recaler en permanence au sud-est dès que le noyau dur est trop proche (si déplacement il y a, bien sur!)".




A ce propos, Dim Rosel ajoute :
"La meilleur position est à la pointe sud du V mais n'essayez pas de traverser l'orage pour vous y rendre surtout si les orages durent depuis plusieurs heures car vous risquez d'être confronté aux nombreuses routes inondées qui peuvent parfois vous empêcher de faire demi tour. En septembre 2002, cela m'est arrivé ! "
Ne jamais sous estimer la FOUDRE ! Même si vous n'êtes pas sous le noyau dur de l'orage. Gardez à l'esprit que les orages cévenols ne sont pas des orages comme les autres et qu'ils nécessitent une certaine expérience dans leur approche surtout si vous ne connaissez pas le terrain. Mieux vaut prendre son temps que prendre des risques. Dites vous bien qu'il est possible de ne rien pouvoir photographier ni filmer au cours d'un orage cévenol à cause des routes barrées, du brouillard, des trombes d'eau, de la circulation ... mais que cela fait partie de la vie du chasseur d'orage ! Donc : RESTEZ PRUDENT ! "



Pour conclure, personne ne devrait sous estimer la violence des orages. Si vous débutez, n'hésitez pas à contacter un chasseur d'orage expérimenté (il y en a dans toutes les régions, en Suisse, en Belgique ou en France). Ne partez pas à l'aventure. Quitte à se faire plaisir, autant le faire progressivement... et dans les règles de l'art.



Bonnes chasses à tous,

Pour la communauté, Christophe Suarez et Daniel Verschueren, avec la collaboration de JS Blanc, Dean Gil, Philippe Talleu et Dimitri Rosel.
_________________
Photos foudre
Trombes marines
Photos aurores boréales
Christophe Suarez - Photographe
@suarezphoto Twitter
Df, D810, D600, FE12 SM14 Zf21 Zf50 Zf100 180ais
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
YIANIS



Inscrit le: 20 Juil 2006
Messages: 37
Localisation - Location: GAP (haute-alpes)

MessagePosté le: Lun Aoû 14, 2006 07:14    Sujet du message: Répondre en citant

si je peut me permettre de "rajouter de l'eau dans le moulin"voici un lien qui indique l'état de crue des rivières,c'est les rivières principales,mais ça donne une idée du cumul d'eau dans la région

http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr/
_________________
*N°3 du Club des Frustés* © Hoshi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Envoyer un e-mail MSN Messenger
Etienne



Inscrit le: 19 Juin 2006
Messages: 154
Localisation - Location: Aurillac

MessagePosté le: Lun Aoû 14, 2006 08:12    Sujet du message: Répondre en citant

Très bonne initiative Chris, Merci !
_________________
Le Cantal, Terre des grands espaces!
http://www.mil-orages.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Pierre



Inscrit le: 25 Juin 2006
Messages: 644
Localisation - Location: Lyon

MessagePosté le: Lun Aoû 14, 2006 09:05    Sujet du message: Répondre en citant

Vraiment très bien expliqué Chris, merci à tous ceux qui ont participés 8)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Vincent63



Inscrit le: 26 Jan 2006
Messages: 252
Localisation - Location: Nîmes (30) / Mende (48) le week end et les vacances :-)

MessagePosté le: Lun Aoû 14, 2006 09:09    Sujet du message: Répondre en citant

Joli topo.

Je rajouterai : "On ne chasse pas un orage en V, c'est lui qui vous chasse !" Laughing
_________________
Ma chronique Massif Central sur Infoclimat : http://www.infoclimat.fr/montagne/?analyse=mc
Mon site: http://meteomassifcentral.over-blog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Envoyer un e-mail
Hoshi



Inscrit le: 16 Juin 2006
Messages: 634
Localisation - Location: Corrèze (Brive)

MessagePosté le: Lun Aoû 14, 2006 09:37    Sujet du message: Répondre en citant

Très complet, et j'avoue qu'il y a certaines choses auxquelles je n'aurai pas pensé... Je ne vais pas chasser ces orages, mais ça sert pour n'importe quel orage je pense... Du coup, merci beaucoup à vous tous pour ces précautions et explications Smile

Hoshi Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Florian Gaudet



Inscrit le: 31 Jan 2006
Messages: 141
Localisation - Location: Marseille

MessagePosté le: Lun Aoû 14, 2006 20:16    Sujet du message: Répondre en citant

merci bcp pour toutes ces explications!!! Je vais faire en sorte de les suivre à la lettre!!!!
Bonne soirée à tous!!!!
_________________
Orageusement, Gef

Matériel : Canon EOS 600d + Objectifs Canon 18/55 & 70/250
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message MSN Messenger
Shaft32



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 88
Localisation - Location: Gers - FLEURANCE

MessagePosté le: Lun Aoû 14, 2006 23:44    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais pas pris le temps de donner mon avis sur ce post.
Franchement très bien fait, je n'avais pas forcement pensé à tout.

J'attend avec impatience les prochains orages et partirais plus serein après ces precissions.

Ce que j'ai retenu de ma derniere chasse, lorsqu'il est tombé 85mm chez moi que c'est pas facile de prendre des photos en étant sous l'orage, ou plutôt sous l'eau, donc je compte bien éviter de me retrouver dans cette situation et tacher de le suivre à distance.J'en ai marre de la pluie sur l'objectif..

Merci en tout cas pour ce post fort interessant.
A bientôt.

Manu
_________________
Matos : Canon EOS 350 et Camera Sony HDR FX1
Ordi : Mac et PC
http://perso.orange.fr/Shaft32/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
yanmar



Inscrit le: 02 Aoû 2006
Messages: 42
Localisation - Location: Genève

MessagePosté le: Mar Aoû 15, 2006 07:33    Sujet du message: Répondre en citant

Parfait, il existe maintenant une check-list à consulter avant le départ.

Merci pour le boulot.
_________________
Ecouter votre pote agé, il ne vous racontera pas des salades / www.zolette.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Envoyer un e-mail
Damien_49



Inscrit le: 28 Jan 2006
Messages: 444
Localisation - Location: Ancenis (limite 44-49)

MessagePosté le: Mar Aoû 15, 2006 10:12    Sujet du message: Répondre en citant

Très bien cela. Bravo de bonnes recommandations que tout ça.

Je rajouterais que si vous êtes pris en conduisant sous des précipitations très abondantes. Le mieux est de ne pas s'arêter sur le coté de la route tout de suite si vous êtes pris de court, comme serait notre premier reflexe devant un ciel très dangereux, car c'est encore plus dangereux de mal se garrer sur le coté de la route avec une visibilité aussi réduite. Le mieux c'est de continuer à rouler, même à très basse vitesse et en mettant les warnings. Y'aura peut être des bouchons derrières si vous avez des pressés derrière énervés et inconscients, mais au moins vous n'aurez pas d'accidents et forcerez tout le monde à réduire sa vitesse, ni ne prendrez le risque de tomber dans un fossé innondé. Cela vous permet aussi d'esssayer de trouver un endroit plus abrité pour vous garrer même plus loin, au lieu de s'arêter n'importe où.... Confused
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Visiter le site web de l'utilisateur
yoyo62



Inscrit le: 29 Jan 2006
Messages: 27
Localisation - Location: Saint Gervais (85) et La Tremblade (17)

MessagePosté le: Jeu Aoû 17, 2006 15:22    Sujet du message: Répondre en citant

Tres bon recapitulatif pour faire une chasse a l'orage.

Je conseille egalement une bombe anti-moustiques car faire des photos la nuit avec une nuee de moustiques, ce n'est pas agreable.
_________________
mes photos: http://community.webshots.com/user/ldegremo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Tony22



Inscrit le: 01 Mai 2006
Messages: 10
Localisation - Location: Toulouse

MessagePosté le: Jeu Aoû 17, 2006 23:16    Sujet du message: Re: Message à lire absolument par tous ! Répondre en citant

Bonne initiative que tous ces conseils. Une chose est sûre, il faut savoir rester humble face aux orages. Les forces déployées sont colossales et nous ne sommes rien à côté. Je pense qu'à partir du moment où l'on a compris que l'orage est plus fort que nous et que c'est lui qui décide, on a déjà fait un bon pas.

Pour le matériel indispensable avant une chasse, je pense que l'on pourrait rajouter la boussole.

Par ailleurs, éviter de prendre des photos et de filmer en conduisant, ça va de soi.

chris a écrit:
Message à tous les membres et visiteurs de la communauté francophone des chasseurs d'orages. A lire absolument !
- Bien que ceci ne soit pas encore démontré de façon définitive, plusieurs cas de personnes gravement brûlées lors d’un orage alors qu’elles utilisaient leur téléphone portable ont été reportés récemment. Par principe de précaution il vaut mieux prendre ses dispositions en évitant de téléphoner en dehors de la voiture.


Effectivement, le téléphone portable peut être dangeureux. J'en ai fait l'expérience le 2 août 2004, sans frais heureusement:
J'observais un orage qui s'évacuait sur la mer du côté de Binic, dans les Côtes d'Armor. Le ciel au-dessus de mois était assez chaotique (Ac cas essentiellement) mais l'activité orageuse semblait bien terminée pour la journée. Je décide donc d'appeler un copain pour avoir des nouvelles de la situation. Il m'annonce que rien ne semble se manifester à l'arrière. Nous restons donc discuter une dizaine de minutes quand soudain un flash et un coup de tonnerre se manifestent simultanément. Un nouvel orage s'est formé au-dessus de moi. J'ai ressenti une décharge électrique sur la langue au moment de l'impact. J'ai tout de suite coupé le téléphone et regagné ma voiture. Des passants m'ont signalé que l'impact s'est produit une centaine de mètres derrière moi. J'ai eu la peur de ma vie. J'ai ressenti une brûlure sur le bout de la langue pendant 3 ou 4 jours ensuite.
Il s'agissait d'orages relativement secs à base très élevées. Probalement s'agit-il des plus beaux orages, mais il sont également très sournois.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Baptiste Lavaud



Inscrit le: 03 Juil 2006
Messages: 209
Localisation - Location: 15 km sud ouest de limoges

MessagePosté le: Ven Aoû 18, 2006 06:53    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce post, car étant débutant, toutes ses indications sont très importantes!!

Merci beaucoup

et bonnes chasses à tous!
_________________
a+ Wink

Baptiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
WiJzZ
Invité





MessagePosté le: Jeu Aoû 24, 2006 12:46    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
J'observais un orage qui s'évacuait sur la mer du côté de Binic, dans les Côtes d'Armor

Salut Tony, j'étais justement dans les Côtes d'Armor la semaine dernière. Nous avons eu des passages vers le large et c'est vrai que même si on croit que c'est terminé après d'intenses passages pluvieux, ça peut repartir sans signes réellement distinctifs à part un ciel assez chaotique. J'ai été vraiment épaté par leur vitesse de déplacement!
Merci Chris pour cette check-list vraiment détaillée! Wink
Revenir en haut de page
jeanjean.anna02



Inscrit le: 13 Aoû 2006
Messages: 2
Localisation - Location: belgique

MessagePosté le: Mer Aoû 30, 2006 21:25    Sujet du message: salut a tous Répondre en citant

oui tres bien un bon message pour les nouveaux chasseur impecable
par la meme occasions je profite pour demander a phil_dr 2000 si il voeux bien prendre contacte avec moi il se touve que nous habitons a quelques kilometre de distances lui a ciney et moi a durbuy !!!
phil tu peux laisser tes coordonner msn dans ma boite a mail a plus
jean
ps a titre de renseignent je ne suis deja fais chatouillier par les basquette
et hier soir j'ai pus photografier une boule de feux qui circulais sur une ligne electrique ; Twisted Evil
_________________
jeanjean.anna02 dis L'EXTREME
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum chasseurs d'orages Index du Forum -> Forum général des chasseurs d'orages Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com