Le site des chasseurs d'orages francophones
Carte d'impact de foudre mise à jour toutes les 30 minutes - chasseurs-orages.com


Initié par les chasseurs d'orages francophones, ce forum est le fruit d'une collaboration entre plusieurs sites spécialisés. Car au fond nous partageons tous une même passion: l'amour de la nature. "le chasseur d'orages se fait l'humble témoin de la nature et reconsidère sa place dans un monde tronqué, où l'espèce humaine croit régner."

Chasseurs d'orages:   Blogs   Calendrier 2011   Dossier sécurité   Site chasseurs d'orages   Contact   |   Membres   Spots


 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


21-29 Juin 2005

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum chasseurs d'orages Index du Forum -> Récits et photos d'orages
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
chris68



Inscrit le: 04 Juin 2006
Messages: 127
Localisation - Location: Alsace-Vosges

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2006 18:51    Sujet du message: 21-29 Juin 2005 Répondre en citant

Récit des deux dernières décades de ce mois de Juin 2005 qui fut exceptionnel tant par la chaleur que part l'activité orageuse...


Une première vague de grande chaleur s’est abattue sur la France. ( Deux anticyclones stationnant en effet sur toute l’Europe de l’Ouest. ) La masse d’air est extrêmement stable dans les journées de Lundi et Mardi. Les températures sont très élevées avec des maxi dépassant les 34°C en Alsace dans les journées de Mardi, Mercredi et Jeudi. Certains départements comme le Bas-Rhin entrent en alerte 2 du plan canicule. La sécheresse devient très préoccupante sur une large partie du pays. Cette atmosphère surchauffée est propice aux orages orographiques qui se développent à partir du Mardi sur tous les massifs avant qu’un front orageux ne traverse le pays de Jeudi à Vendredi...

Dans les journées de Lundi et Mardi, la masse d’air est désespérément stable. L’indice cape est nul et pas un seul nuage ne parvient à se former. La chaleur est accablante avec du 32-34°C. La nuit, la température ne descend pas en dessous des 18°C ! Mais dans la journée de Mercredi, des signes d’instabilité commencent à apparaître. Des cumulus se développent ponctuellement sur le massif ( principalement sur les Hautes Vosges ) et les bulletins annoncent une possible activité orageuse localisée sur le massif pour cette journée. Un orage a semble t’il éclaté sur les Hautes Vosges mais rien de très intéressant sur les Vosges centrales ( à peine quelques mouvements convectifs ).

La journée de Jeudi est beaucoup plus intéressante. Le possibilité d’orages sur le relief jusqu’au soir se fait croissante tandis que le front orageux traverse l’Ouest et le centre du pays. Alerte orange sur l’Ille de France, où de violents orages se sont abattus en fin d’après midi. (plus de 400 mm dans les rues de Paris ! Dégâts notoires et ville paralysée... )

Ici, les premiers cumulus se développent en début d’après midi sur l’Est du département des Vosges. Ils deviennent vite prometteurs. Un orage orographique se forme de l’autre coté des Vosges. Les congestus forment peu à peu un beau cumulonimbus. Le ciel se voile tout autour, tandis que des cumulus bourgeonnent également à l’Est et sur les Hautes Vosges. L’ensemble du massif sera sans doute touché. 16h00. L’orage est à son développement maximal. La base du cumulonimbus est relativement proche (peut être 10 km à l’Ouest) De superbes bourgeonnements se développent également en dessous du nuage. L’orage éclate vers 16h30. Les coups de tonnerre sont nombreux et réguliers, preuve d’une belle activité. Le roulement du tonnerre se fait presque continuellement entendre pendant une bonne heure, l'orage étant relativement stationnaire, et seuls quelques éclairs lointains seront observés. L’orage ne fait finalement que frôler l’Alsace et restera cantonné sur sa zone de développement. A l’Est et au Sud, superbes cumulonimbus en pleine expansion, de gros orages doivent sans doute également sévir là en dessous à 50-60 km au Sud Est. Ciel ensuite complètement voilé. Les températures ont très légèrement baissées au moment de l’orage par de petites rafales ( 20-30 km/h ) 29°C vers 17h30 pour vite remonter ensuite à 31°C.

19h00. le ciel est maintenant bien dégagé, le soleil brille toujours avec ardeur. Voile plus ou moins épais à l’Ouest et à l’Est. Restent de cumulus à l’Est. Nuages pré orageux à l’Ouest. Un orage n’était alors pas exclu dans la soirée...

L’hypothèse se vérifie au crépuscule. Dans la soirée, des nuages orageux refont leur apparition par le Sud. La convectivité semble avoir reprit. Des lueurs lointaines en direction du Sud sont alors visibles vers 22h30. L’activité orageuse semble reprendre puisque les éclairs continuent jusqu’à 23h00. Après une baisse de leur fréquence, l’activité reprend de plus belle une demi heure plus tard. Entre 0h00 et 1h00, l’orage est à son paroxysme et se rapproche de plus en plus. Les éclairs sont nombreux et parfois puissants. ( parfois 5-6 éclairs par minutes ) Quelques coups de foudre relativement proches accompagnés d’une averse modérée et intermittente.

Place maintenant à la journée de Vendredi qui doit normalement s’annoncer tout aussi orageuse. Dès 11h00, les températures dépassent les 30°C, il fait lourd. Plus aucune trace de l’activité de la nuit. Très léger voile à l’Ouest. Il ne reste plus qu’à attendre en espérant que le secteur soit à nouveau touché par des orages...

11h00. Présence de cumulus humilis et de nuages élevés. Il fait environ 31°C. Peu à peu, médiocris évoluent en congestus. C’est en début d’après midi que la convectivité est la plus forte avec de beaux congestus. Mais, contrairement à hier, aucun ne parvient à former un cumulonimbus. Les radars de météo France montrent qu’aucun orage orographique ne s’est formé sur les Vosges dans l’après midi. A 17h00, le ciel est dénué de tout nuage et il fait encore 33°C ! Cependant, les signes de l’arrivée prochaine d’orages organisés ne tardent pas. Alto cumulus vers le Sud Est, cirrus et voile de plus en plus épais à l’Ouest.

Vers 20h00, on commence à distinguer le front à l’Ouest de plus en plus sombre avec nuages pré orageux. Un vent d’Ouest se lève également. Un vent parfois notable (30km/h) chaud et changeant. Vers 21h00, les cellules orageuses arrivent par l’Ouest tout d’abord. La première se localise au Nord Ouest au confins des Vosges et de la Meurthe et Moselle à une bonne trentaine de kilomètres. Faible activité électrique mais les éclairs donnent une teinte rosée magnifique à l’horizon. C’est là qu’une 2ème cellule éclate plus au Sud. Toute une ligne d’orages sévit à 30 km plein Ouest. Des éclairs se déclenchent entre des bourgeonnements et le haut du cumulonimbus. L’horizon se teinte de rose et de blanc le tout dans le plus grand silence. Cependant, l’activité n’est pas exceptionnelle, rien à voir avec ce qui est en train d’arriver pas le Sud...

Feu d'articfice nocturne

En effet, vers 22h00 le vent change soudain de direction pour passer d’Ouest à Sud. La colline boisée située plein Sud empêche de bien voir ce qui se passe derrière mais des lueurs lointaines sont visible dans cette direction. Tandis que les orages de l’Ouest s’éloignent par le Nord, ceux du Sud commencent à s’approcher. Très vite, cette ligne se distingue par sa taille et son intensité. 3 orages au minimum. Le premier doit se localiser sur les Hautes Vosges à plus de 30 km au Sud Est. ( La localisation se révèlera juste puisque les régions de Colmar et la vallée de Thann seront touchées ) Les deux autres doivent sévir plus à l’Ouest...

Ce n’est que vers 22h30 que le spectacle commence véritablement. Sur plus de 50 km, du Sud Est au Sud Ouest, l’horizon est parfois constamment illuminé de lueurs roses, blanches, parfois bleutées. Des dizaines d’éclairs par minute, et des cellules qui éclatent les unes après les autres. Plein Est, suite à un développement explosif et vertical (Cb formé en quelques dizaines de minutes) un orage éclate. Des éclairs descendent du haut du cumulonimbus jusqu’à sa base, illuminant toute la couche nuageuse.

Vers 23h00, les premiers lointains coups de tonnerre se font entendre. Les premières ramifications de foudre commencent également à être visible. Ca commence à devenir de la folie tant il y a d’éclairs. Le tonnerre ressemble à un roulement de tambours discontinu et irrégulier, la fanfare orageuse approche... Malheureusement, toute cette activité ne parviendra pas jusqu'à ma position. Au fur et à mesure que les orages s’approchent, l’activité baisse. Certes il y aura encore de très beaux éclairs et quelques coups de tonnerre assez proches mais vers 1h00 tout est fini. A peine est-il tombé quelques gouttes. Le spectacle a donc été au rendez vous ce soir là même si il fut éloigné. Le plus gros de l’activité est maintenant passé, mais il se peut qu’il y ai encore des orages le lendemain Samedi avant peut être une reprise sensible pour Dimanche, en tout cas, les températures baissent sensiblement ; à suivre...

Le ciel de ce Samedi matin tranche radicalement avec celui des jours précédents. Certes il reste des traces d’humidité dans l’air avec quelques restes nuageux et cumulus mais dès 11h30 la convectivité semble reprendre. De gros cumulus presque au stade congestus apparaissent déjà sur le massif. Le ciel est à 40-50 % nuageux et les températures sont aussi plus supportables avec 29°C.

12h00. Enormes congestus à l’Ouest. Il fait très chaud et lourd. Ciel toujours aussi nuageux. Pour l’instant, la probabilité d’orage dans les prochaines heures reste faible. Cependant, le bulletin régional prévoit une possibilité d’orages sur toute la région par bourgeonnements jusqu’au soir avec risque de grêle en montagne. Le ciel semble en tout cas très prometteur avec des congestus un peu partout et de beaux mouvements convectifs. Des cellules parviennent à se former et un orage éclate sur la plaine du Rhin vers 14h00. Quelques coups de tonnerre lointains sont en effet audibles vers l’Est et les environs de Sélestat sont touchés par une averse de grêle. Si là bas le ciel est clairement orageux, l’Ouest du massif est toujours sujet aux cumulifications qui débouchent sur des congestus mais où aucune cellule ne semble pour l’instant se former. Selon le bulletin local, le risque maximal se situe en fin d’après midi jusqu’au soir... Il est 16h55 au moment où j'écris ces lignes et les 3 prochaines heures seront déterminantes. Ensuite, la probabilité orageuse faiblira pour disparaître totalement en milieu de nuit lorsque les basses couches se seront stabilisées.

Vers 19h30, un cumulonimbus est enfin visible à l’Ouest à une distance similaire de ceux des derniers jours ( environ 15 km ). Malheureusement, l’activité qu’il dégage n’a plus rien à voir avec celle de la veille. Quelques coups de tonnerre éparses et lointains et une averse modérée d’une dizaine de minutes. Puis, la cellule s’éloigne vers le Nord et la masse d’air peut commencer à se stabiliser. La nuit sera très calme et étoilée... Reste plus qu’à observer ce qui se passera demain dimanche où il devrait y avoir une reprise orageuse...

Le ciel de ce Dimanche matin est semblable à celui de la veille. Situation classique de marais barométrique de surface à savoir que c’est le réchauffement diurne et l’humidité qui vont déclencher l’instabilité. 12h00. De gros congestus sont déjà en formation accompagnés d’un voile nuageux et de nuages élevés. A partir d’aujourd’hui, la chaleur reprend de plus belle et l’on dépasse à nouveau les 30°. Malgré tout, d’après le bulletin local, le temps devrait être plus stable que ces derniers jours. L’instabilité devrait se cantonner au massif et se limiter à une averse orageuse. A noter qu’un front orageux organisé se décale à la mi journée de l’Ouest à l’Ille de France.

Pourtant malgré les prévisions, l’activité sera un peu plus importante que prévue. De beaux bourgeonnements ont lieu en cours d’après midi un peu partout. Vers 15h50 des coups de tonnerre plus ou moins fréquents se font entendre vers le Sud Est. Une cellule éclate au Sud, une autre se forme au Nord. Vers 18h00 des coups de tonnerre plus réguliers et fréquents se font entendre vers le Sud a probablement une dizaine de kilomètres. Puis, la masse orageuse se décale vers l’Est tandis que les basses couches se stabilisent par l’Ouest. La soirée sera donc à nouveau étoilée et tranquille. D’après les bulletins, la situation devrait être sensiblement la même demain lundi tandis que la canicule devrait continuer jusqu’à Mercredi où de violents orages organisés devraient y mettre un terme...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
chris68



Inscrit le: 04 Juin 2006
Messages: 127
Localisation - Location: Alsace-Vosges

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2006 19:08    Sujet du message: Répondre en citant

Semaine du 26 au 30 Juin. (Chaleur et orages suite)


La canicule est à son apogée avec des maxi supérieures à 35°C avant qu’un front orageux de grande ampleur n’y mette un terme Mardi ou Mercredi. Le temps instable devrait ensuite persister jusqu’au Vendredi 1er...


La masse d’air semble plus stable ce Lundi matin que les jours précédents. Très peu de nuages élevés. La chaleur est accablante avec plus de 32°. Ce n’est qu’en tout début d’après midi que quelques cumulus de taille modeste se forment. Il est encore bien trop tôt pour savoir si ils vont donner quoique se soit. Le risque d’une averse orageuse ou même de cumulification importante semble en tout cas assez faible du moins dans le coin. Pendant ce temps, alerte orange sur toutes les régions de l’Ouest ( Bretagne, Loire ect.. ) où de violents orages sont attendus dans l’après midi. Alerte à la canicule dans toute la moitié Sud où les températures pourraient dépasser les 39° dans le Bordelais et sur la Provence. Finalement, et comme prévu, aucune activité n’aura lieu ce Lundi malgré un ciel un peu plus prometteur en début de soirée...

C’est demain Mardi que la situation devrait être la plus intéressante. Les orages violents qui étaient sur le centre de la France cette après midi et ce soir se décalent en effet vers l’Est et devraient aborder nos régions dans la soirée de Mardi. Tout au long de la journée et comme ces derniers jours, risque d’orage orographique sur le massif. La canicule devrait également être à son apogée avec plus de 34° avant les orages.

La foudre fait sauter les fusibles

Pour cette journée de Mardi, de très violents orages sévissent sur tout l’Ouest du pays. De la Bretagne à la Champagne Ardenne en passant par la Loire, la Normandie et l’Ille de France où l'alerte orange est en vigueur.

A l'Est, la chaleur est accablante avec plus de 34°C chez nous en Alsace avec risque d’orage orographique en cours d’après midi.

Cependant, dès la mi-journée, de beaux congestus bourgeonnent vers le Sud et les Hautes Vosges, formant un imposant amas convectif localisé.

Vers 15h00, le ciel devient nettement plus chaotique. Cumulus congestus un peu partout et une cellule en formation vers le Sud. Vers 15h40, la situation est optimale et promet du spectacle. Il y en aura... Des coups de tonnerre retentissent vers le Sud Ouest. Cette première cellule, qui s’approche dans un premier temps, connait une activité modérée et les éclairs les plus proches ne sont qu’à 5-10 km vers les hauteurs de Ste Marie. Un vent d’Est se lève également, celui-ci étant parfois modéré.

C’est alors qu’un seconde orage éclate vers 16h00 juste au dessus de ma vallée. La base du cumulonimbus est de taille modeste et doit couvrir une zone englobant les vallons environnants soit un diamètre inférieur à 10 km. Son intensité va alors crescendo pour devenir assez soutenue. L’orage sévit juste au dessus de ma localité, la pluie est parfois forte et des rafales de vent notables balayent la pluie. ( vent de secteur Ouest ) C’est alors que la foudre s’abat une première fois sans doute à moins d’1 km dans un fracassement indescriptible. Le flash rosé éblouissant étant immédiatement suivi par l’onde de choc et la déflagration due à l’ionisation de l’air. Il ne fait vraiment pas bon être dehors, la probabilité d’impacts positifs au sol étant très élevée. Quelques minutes plus tard, nouvel impact tout aussi proche et avec le même fracas, celui-ci sera fatal aux installations électriques, le courant est coupé sur la localité, mes fusibles sautent avant qu’un troisième coup de foudre ne s’abatte une poignée de secondes plus tard. Les éclairs intra et inter nuageux sont eux aussi assez puissants et réguliers. L’orage finit par s’éloigner vers 17h00 en se décalant vers le Nord Est.

L’activité orographique a donc une nouvelle fois été au rendez vous. Ces cellules de petite taille mais d’intensité respectable ont donc sévies pendant près d’une heure et demie. Au niveau des précipitations, pas de données précises mais le débit du ruisseau a brusquement augmenté. Peut être une dizaine de mm, un torrent charriant boue et sable dévale la route.


Quelques averses ont eu lieu la nuit suivante. Un fort orage a également sévit au Nord Est de St Dié sur l’Ormont en milieu de nuit. Le ciel de ce Mercredi matin est chaotique. Des résidus de l’activité de la nuit et des orages de l’Ouest donnent encore ici ou là quelques petites averses. Des coups de tonnerre lointains sont audibles vers 10h20 en direction du Sud. Ce gros paquet nuageux fait de cumulus et autres cumulonimbus en stade de dissipation se décale alors vers l’Est tout en se réactivant (mouvements convectifs). Il fait extrêmement lourd pendant que le ciel se dégage par l’Ouest.

A 13h00, le ciel est très dégagé, avec quelques cumulus médiocris, un voile plus ou moins épais et des nuages élevés. Le mercure dépasse les 30°. La masse d’air est extrêmement instable et les éclaircies ne feront que renforcer cette instabilité. Dès 13h00 et jusqu’à 1h00 l’Alsace, les Vosges, la Franche Compté entrent en alerte orange comme prévu. L’activité devrait être très importante même si les cellules les plus violentes devraient rester isolées. Distantes de 10 à 20 km chacune, elles sont reliées entre elles par des cellules de plus faible intensité, des zones pluvieuses, ou simplement un paquet nuageux. Il est donc encore trop tôt pour savoir où le risque est le plus élevé. La première cellule arrive par le Sud Ouest un peu avant 15h00. Présence de gros mamatus sous le cumulonimbus ce qui ne présageait rien de bon. Finalement, l’orage restera à distance (10-15 km) et son intensité n’atteindra pas des sommets. Petites averses intermittentes par la suite. Le ciel aura a peine le temps de se dégager que de nouveaux orages arrivent par l’Ouest. Il est alors 18h00. Cette fois-ci, les orages sont plus sérieux. Quelques rafales de vent notables (sans doute autours des 50-60 km) une pluie forte et intense et des éclairs nombreux et réguliers. L’orage se décale ensuite vers l’Est où un déluge balayera encore Sélestat et ses environs. De la grêle est signalée dans le secteur de Colmar tandis que des orages violents éclatent sur la région strasbourgeoise en début de soirée (19h00). Dans la nuit, des orages violents ont encore sévis sur l’Alsace où ils ont fait une victime par la chute d’un arbre, ainsi qu’en Lorraine, au Luxembourg et en Allemagne. (chutes d’arbres, inondations... ) La canicule est maintenant terminée, il ne fait plus que 23°C en ce Jeudi matin et régime d’averses au programme avec encore un faible risque orageux en montagne...

Ces deux semaines furent donc mémorables tant les orages se sont succédés à un rythme éffréné. Jamais nous n'avions eu un orage presque tous les jours pendant plus d'une semaine. Si aucun phénomènes violent ne fut directement observé (front de rafale, grêle...) l'activité électrique fut par contre remarquable.

Bref, deux semaines gravées pendant longtemps dans la mémoire d'un passioné d'orage...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé - Send private message
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum chasseurs d'orages Index du Forum -> Récits et photos d'orages Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com